Pour voyager sur le site, promenez vous dans le petit train.

 

Après de nombreuses années de musique et de spectacles musicaux amateurs au seins de l'école de musique communale, également membre du bureau, responsable du matériel et souvent à la "régie lumière ou son".
Viennent ensuite deux occupations (Dans occupations, il y a passions).:
- La musique sous toutes ses formes
et styles (enfin, presque).
- La danse dont la danse country western (dit vulgairement "Country" découvert par hasard.
 

C'est en septembre 2005 que je débute la danse en ligne.

La saison 2006 - 2007, je suis deux cours de niveau différents ( N2 dit novice et N3 dit intermédiaire ).

Personne ne voulant se lancer, en novembre, décembre 2008, Anne et moi créons une association dont j'élabore le logo avec le "O" qui tire la langue.
La dénomination de cette asso: "Spirit Of Country" (pied de nez à quelqu'un).
Ouverture des séances en janvier 2009, je me lance donc en même temps dans l'animation.
Février 2009 une centaine de membres dont 80 débutants. Tache pas facile mais on y arrive.

Très vite le club est demandé pour quelques animations et acquière une bonne notoriété. Mais très vite, les mauvaises ondes arrivent.

Par la suite, certains se sont raproché de ces proverbes :
- Les grands esprits discutent des idées ; les gens normaux discutent des faits ; les esprits mesquins jasent sur les autres.
- Ne jetez pas la pierre dans la source à laquelle vous avez bu.
- Du même sens : N'urinez pas dans la rivière ou vous avez bu.
- Certaines personnes ne s'intéressent qu'à ceux qui s'intéressent à elle

Bref, après toutes ces mesquinneries,j'ai donc enchainé :

- Animations de séances ponctuelles de prestations et d'initiations sur la région
- Séances hebdomadaires sur Bazouges-sur-le-Loir, Cré-sur-Loir, La Flèche, Le Lude (72) & Saint-Martin d'Arcé (49)
- Quelques 4 années, soirée spéciales country line mensuelle dans une boite.
- Création de quelques
chorégraphies

Aujourd'hui, on change d'orientation. Cette discipline devient trop élitiste et l'ambiance n'y est plus. 

 

Avec Anne, ma partenaire et compagne.

Le jour où je prendrai la grosse tête, disait le sage, que ma coiffe de chef deviendra trop serrée,
ne faites pas comme les moutons, ne me suivez pas mais prévenez moi que je deviens odieux.
Car un grand chef ne l'est pas si vanité il a !

Retour